des automatismes et des chômeurs

Publié le

Ah, les machines soulagent des charges pénibles...

Pourquoi les canuts lyonnais ont-ils cassé les métiers Jacquard à l'époque?
Qu'avaient-ils compris?
Si on ne compensait pas la baisse d'emploi lié aux automatismes grâce à la sur-consommation, que se passerait-il?

Reprenons le travail aux automatismes.

Un automatisme, c'est avant tout un investissement très lourd pour une entreprise, une prise de risque financière considérable. Mais rentable face à son allègement fiscal...
Une scotcheuse de cartons automatique, par exemple, c'est 200 000€

Un automatisme, ce sont des composants électroniques aux impacts environnementaux conséquents (exp: 1tonne de CO2 pour un ordi)

Un automatisme, c'est une consommation énergétique liée aux effecteurs (moteurs, vérins, ...)
Un automatisme, c'est une fin de vie impactante.

un automatisme, c'est bien souvent de l'importation (hélas... deux fois..)

Créer une fiscalité de la ressource, c'est rendre la machine onéreuse, et alléger le coût du travail.

C'est créer un emploi pour économiser la ressource naturelle.

des automatismes et des chômeurs

Commenter cet article